Comment la méditation me permet de rester concentré en classe ?

| | | 0 commentaires

La méditation est l’un des ingrédients qui nous permet d’être focalisé sur les différents moments de notre vie quotidienne.

Quand vous êtes étudiant vous vous retrouvez avec plusieurs matières à suivre. Comment faire pour tout retenir ? La fatigue vous empêche de rester concentré en cours. Et pourtant, il serait facile d’avoir une méthodologie pour être efficient. Commencer une pratique méditative peut nous aider à bien commencer l’école.

Plusieurs pratiques possibles

Nous sommes de plus en plus nombreux à entendre parler de la méditation. Le nombre de pratiquants croit de façon exponentielle. Initialement issue de pays comme le Japon, l’Inde ou la Chine, la pratique conquiert le monde. Dans un monde où tout bouge très vite à un rythme soutenu ; nous avons besoin de nous recentrer.

Les personnes qui travaillent dans la Silicon Valley, par exemple, sont de plus en plus adeptes de ces techniques de reconnexion. Nous devons tous revenir à des pratiques essentielles.

Il faut choisir une méthode. L’idéal serait de s’y tenir sur une période assez longue. Toutefois, on peut se permettre de changer ou d’en pratiquer de différentes selon notre humeur. La situation au moment du désir de pratiquer est souvent un dénominateur du choix.

Chacun choisira donc la technique qui lui convient le mieux.

La méditation Vipassana

La méditation Vipassana d’origine indienne et bouddhique est considérée comme la plus ancienne. Vipassana veut dire : voir la réalité comme elle est. La pratique est séparée en deux méthodes : Mahasi et Goenka.

La première est plutôt temporaire ou en initiation. Elle invite simplement les pratiquants à observer les événements quand ils se produisent.

La seconde est un scan de son corps. On peut commencer par ce que l’on désire mais toujours de la même façon. On observe les différentes humeurs présentes.

La méditation méditative

C’est une pratique qui vient plutôt du yoga. Cette technique mélange plusieurs sources de méditations provenant de différentes écoles de yoga. On travaille le souffle, l’énergie ou la relaxation.

La méditation transcendantale

Cette méthode a été développée par le maitre spirituel Maharishi Mahesh Yogi en 1958. L’idée est que notre esprit est naturellement attiré par le bonheur. Cette technique méditative dit qu’on peut trouver le bonheur grâce au silence et au repos mental. Il faut aller chercher l’attention à l’intérieur de soi. Cela passe par la répétition d’un mantra.

Selon les termes du maitre Maharishi Mahesh Yogi le monde est de plus en plus dans des émotions négatives. Pour lutter contre ça la méditation transcendantale passe par la détente mentale.

La méditation zazen

Le zazen est la pratique méditative de la philosophie zen. Elle consiste en une posture assise en lotus ou demi lotus uniquement. Le corps doit être droit et les yeux ouverts pour éviter de somnoler. La tête et le cou doivent rester le plus droit possible. C’est dans cette rigueur que le pratiquant peut élargir sa conscience et développer son intuition.

Le but de cette pratique est d’obtenir une meilleure santé mentale, physique ainsi qu’un comportement social adapté. Elle permet de résoudre les divers problèmes du quotidien en ayant l’esprit tranquillisé.

La méditation de pleine conscience

Comme son nom l’indique cette méthode se concentre sur l’instant présent de façon intentionnelle et sans jugement de valeurs. On peut, par exemple, prendre conscience que nous sommes en train de respirer. Comment l’air passe à travers notre corps, son intensité et le volume du souffle.

En occident deux figures contribuent au développement de la pleine conscience (mindfulness).

Il y a le moine bouddhiste vietnamien Thich Nhat Hanh qui a décidé de s’installer en France au début des années quatre-vingt. On peut le voir dans le film « Voyage en pleine conscience » qui est sorti en 2018.

Le second est Jon Kabat-Zinn, un professeur de médecine, qui a introduit la pratique aux Etats-Unis. Sa méthode a été adaptée dans un but thérapeutique. Il a créé le Center for Mindfulness in Medicine, Healthcare and Society et le programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction).

La méditation une pratique quotidienne

Quelle que soit l’école de méditation choisie c’est en pratiquant quotidiennement que vous obtiendrez des résultats. Après un certain temps de pratique les effets sont utiles à vie.

C’est ce que disent des pratiquants comme l’acteur et sénateur Arnold Schwarzenegger. Ce dernier dit qu’une année de méditation quotidienne de moins de trente minutes permet d’avoir des acquis pour la vie. Quand on voit le calme olympien du colosse et sa réussite professionnelle on est très tenté de suivre son conseil. Peu de gens savent qu’il a été millionnaire avant d’être connu grâce au cinéma.

L’idéal pour avoir une bonne pratique est de se fixer une période dans la journée. Certaines personnes préfèrent le matin d’autres le soir avant de se coucher. D’autres pendant la pause de midi.

Vous me direz comment vous le ressentez. Cela m’intéresse d’avoir votre avis. Moi personnellement je préfère faire ma pratique le matin après quelques exercices d’étirements. Cela me donne un coup de boost pour la journée.

La méditation diurne je me la préconise plutôt si je suis dans une période où mon sommeil est agité. Cette méditation me permet d’apaiser mon esprit et de trouver facilement le sommeil.

L’important quand on veut méditer c’est de choisir un lieu calme où personne nous dérangera. Quand on débute il faut être humble avec soi-même. La compétition est inexistante. On commence par réussir à se concentrer quelques secondes. Avec le temps, on y arrivera plusieurs minutes. Le côté positif étant qu’on ressent des effets bénéfiques rapidement. Toutefois avec la rigueur la portée est exponentielle.

La méditation permet d’être plus concentré en classe

La pratique intensive de la méditation permet à notre esprit d’être ouvert à de nouvelles idées. Nous sommes de ce fait plus à même de rebondir sur une idée ou un sujet. La réflexion est développée à son plus haut potentiel. On découvre de nouvelles variantes à des pensées qui vont constamment dans la même direction : un mur.

Notre esprit reste focalisé sur l’instant présent. Il nous est donc plus facile de suivre l’explication du professeur.

Des coups de barres pendant les cours ?

L’esprit est ailleurs ? Vous vous surprenez à être en train de rêvasser. Une fois revenu dans le moment présent, il s’est passé plusieurs minutes.

Des minutes précieuses de votre vie ont été perdues. La méditation quotidienne nous permet de repérer les moments où notre esprit s’égare. Le remettre dans le bon chemin nous fait gagner du temps.

Qui a envie de recommencer continuellement des choses rébarbatives ? Je pense qu’on est tous d’accord pour dire qu’on est tous dans ce cas. Et pourtant c’est ce que l’on fait en devant réviser des cours alors qu’il nous aurait suffi d’être présent mentalement. Ce temps perdu devrait être utilisé pour assimiler une nouvelle connaissance.

Prenons notre temps

Nous sommes tous pris par des engagements. Il y a même des périodes où tout se bouscule. Une journée est insuffisante pour réaliser tout ce que l’on nous demande de faire.

Prenons une minute à nous. Respirons. Ressentons l’air qui entre dans notre corps. Apaisons notre esprit. Concentrons-nous sur l’instant présent. Observons ce qu’il y a autour de nous. Focalisons notre esprit sur quelque chose de positif. Gardons ceci en tête.

En reprenant nos activités nous serons plus calmes. On ira à l’essentiel et on jettera l’inutile ou le superficiel.

En brassant rapidement les bras, on créé de l’air. Alors que l’on se fatigue, le bateau à voile reste immobile. L’agitation est l’ennemi de l’action. Nous devons agir du mieux possible. L’efficience est à rechercher dans tout ce que l’on entreprend.

Comment débuter ?

Pour commencer une séance de méditation il faut bloquer du temps. Nous devons être libres de pouvoir pratiquer pendant au moins trente minutes sans être dérangé. Le mieux est de s’asseoir sur un grand coussin pas trop mou, le dos droit avec une vue dégagée.

La méditation de pleine conscience est plutôt pratiquée par les femmes alors que les hommes préfèrent la méditation transcendantale. Quelle que soit la pratique que vous décidez de suivre il est important d’être humble. Il est impossible dès le début d’obliger notre esprit à être concentré sur un but. C’est avec l’exercice, le temps et la rigueur que nous nous améliorons.

Au début, je vous conseille de suivre l’enseignement d’un maitre en vous inscrivant dans un cours près de chez vous ou de votre école. Inscrivez-vous avec un(e) ami(e) avec qui vous vous motiverez à suivre régulièrement la pratique. D’autres personnes pratiquent la méditation dans le cadre d’un cours de Yoga ou d’Arts Martiaux.

Si le temps ou les moyens vous manquent pour suivre un cours physique, il existe des applications sympathiques. Je vous conseille entre autres : Petit Bambou, Calm ou Breathe.

En pratiquant tous les jours vous verrez les changements s’opérer en vous. Votre esprit sera vif. Les idées sortiront de votre bouche comme par magie. En classe, vous serez concentré et votre temps sera mis à bonne contribution. Fini les heures de répétitions interminables pour se remémorer les leçons. Votre temps libre sera mis à disposition pour apprendre de nouvelles choses. Vous devenez un vous-même augmenté.

Précédent

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

ACADEMIE DE LANGUES ET DE COMMERCE, Rue de Lausanne 37A 1201 Genève Switzerland

Email | Tel. +41 22 731 77 56 | Fax +41 22 731 28 85

Suivez-nous sur

Heures d'ouverture

Lundi - Vendredi : 8h - 17h 

Accès TPG

Tram 15 | arrêt Môle

Copyright 2019 © Académie de Langues et de Commerce, une école qui fait la différence !

5aa91a6f997a1c00622f4b6dbf8ba035nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être avertie de nos prochains articles, événements et ouvertures de cours.

Merci de votre inscription !

Share This